Merci de renseigner les champs signalés.

* Merci de renseigner les champs signalés

CV :

Lettre de motivation :

Please fill in the required fields.

* Merci de renseigner les champs signalés

Retour à toutes les publications

La compétitivité industrielle 4.0

En 2009, Fabrice Vigier et Luc Godtler, ingénieurs de formation, fondent AVENCORE, une société de conseil spécialisée dans la compétitivité des opérations industrielles. Cette expertise intéressant les groupes mondiaux comme les ETI, AVENCORE compte parmi ses clients des acteurs majeurs de tous les secteurs industriels. Luc Godtler nous livre les secrets d’une collaboration réussie, où performance économique se conjugue souvent avec innovation. A la clé, un retour sur investissement attractif : dans tous les cas, les sommes investies par les clients représentent bien moins qu’une année de gains récurrents.

 

Quelle a été la genèse d’AVENCORE ?

Luc Godtler : A l’origine, notre offre de conseil aux industriels était centrée sur le « Design-to-Cost » (conception de produits à coûts objectifs) : comment développer de nouveaux produits, des plus simples au plus complexes, avec des objectifs de rentabilité très ambitieux, tout en visant les performances attendues par le marché.

Cette approche peut d’ailleurs s’appliquer à des produits, ou des systèmes, déjà en production. Comment réduire le coût d’un produit existant sans que ni son attractivité ni le niveau de satisfaction des clients en soient affectés… Attention, il ne s’agit pas de jouer avec les réglementations, les normes. Nous réussissons à modifier des facteurs de coût qui sont sans impact sur les propriétés du produit, changements qui conduisent même souvent à une amélioration de la perception client.

 

En quoi l’offre a-t-elle évolué ?

Avec le succès, notre offre s’est étoffée. Aujourd’hui, en plus de la réduction des coûts, nous travaillons sur tous les leviers de la compétitivité des opérations industrielles, de l’optimisation des investissements (CAPEX) à la supply chain (surtout co-développement des produits avec les fournisseurs), en passant par l’éradication de la non-qualité.

Nombre de nos clients réfléchissent actuellement à l’application des principes de l’Usine du Futur dans leurs processus de fabrication. L’enjeu est de répondre vite et mieux aux demandes du marché. Un des axes de travail est la standardisation des fonctions clés pour augmenter la part personnalisable des produits. Ces nouveaux modes de conception  modulaire, à base de « building blocks », font gagner beaucoup de temps et d’argent lors des phases de développement. Ils ont aussi l’avantage de diminuer les risques marketing. Nous mettons nos clients sur la voie de la compétitivité 4.0.

 

Vos services restent très prisés des industriels. Pourquoi ?

Notre offre couvre l’ensemble des leviers de la compétitivité des opérations industrielles. A ce titre nous sommes des généralistes, spécialistes de l’industrie. Nos clients bénéficient de notre capacité à imaginer des solutions nouvelles, mais aussi adapter et redéployer les solutions gagnantes d’une industrie à l’autre. Cette hauteur de vue est très appréciée des dirigeants, qui recherchent notre vision et notre analyse de la complexité de leurs organisations.

 

Qui sont les clients d’AVENCORE? Comment savoir si votre expertise peut convenir à nos lecteurs ?

Nos clients sont essentiellement des grands groupes industriels et des ETI/PME. Il n’y a pas de secteur particulier que nous privilégions : au contraire, c’est parce que nous travaillons avec tous les secteurs industriels que nous nous différencions de la concurrence.

Ainsi travaillons-nous aussi bien sur les marchés B2B que B2C, dans les domaines de l’aéronautique, du spatial, de la santé, du transport ou de l’énergie… avec les grands donneurs d’ordre comme avec leurs fournisseurs. Certains de ces fournisseurs sont d’ailleurs devenus nos clients à la suite d’une mission réussie chez leur donneur d’ordre.

 

Où intervenez-vous ?

De par notre histoire, notre centre de gravité est encore français, mais nous ne voulons, ni ne pouvons, nous limiter à la France, pour plusieurs raisons.

La première est liée à l’évolution de l’industrie française. On observe des départs de centres névralgiques vers d’autres pays. Quand un champion industriel français est racheté par une société américaine, par exemple, nous devons être en mesure de nous adapter très rapidement en suivant les états-majors qui nous sollicitent sur leurs nouveaux terrains d’opération.

Ensuite, nos clients sont en grande majorité internationaux, et veulent nous voir leur apporter une solution globale, quelle que soit la localisation de leurs sites industriels. Nous devons travailler au plus près des équipes, obtenir leur adhésion, y compris grâce à la proximité culturelle des consultants. Au total, depuis 2009, AVENCORE est intervenu dans 23 pays. 

Outre ses bureaux en France (Paris), AVENCORE est présent en Allemagne (Düsseldorf), aux Etats-Unis (New York) et en Chine (Shanghai).

 

Comment procédez-vous concrètement pour identifier les pistes de réduction de coûts ?

Après accord avec le management de l’entreprise, nous réalisons un diagnostic, à nos frais, sur une période très courte (1 à 3 jours). Il s’agit de comprendre le sujet qui nous est soumis. Nous évaluons les forces en présence et nous obtenons une première estimation du potentiel de gain, de la méthodologie qu’il va falloir appliquer et de la façon dont nous allons solliciter les équipes de nos clients. Une fois ce diagnostic établi, nous construisons une proposition. Il ne reste plus ensuite qu’à convaincre nos clients. Que les lecteurs se rassurent : en plus de vingt ans, je n’ai jamais vu un diagnostic qui ne conduise pas à une proposition. Notre métier consiste à répondre à l’objectif des équipes managériale des entreprises pour lesquelles nous travaillons (réduire les coûts, augmenter la marge). Notre travail consiste à créer les conditions pour que cela soit réalisable.

Quel que soit le domaine d’activité, nous nous engageons sur des résultats tangibles et mesurables dans les comptes de résultat grâce à des nouvelles solutions documentées tant techniquement qu’économiquement, dont nous participons activement à la mise en œuvre chez nos clients.

 

Quelles sont vos méthodes ?

Nos méthodes sont issues du « Design-to-Cost ». Certains pans de cette méthode peuvent être déjà connus du monde industriel. D’autres sont plus spécifiques à AVENCORE. C’est grâce à l’enchaînement de nos phases d’analyse et de créativité que nous ciblons les leviers à actionner et les zones de potentiel à explorer pour trouver des solutions. Notre métier repose largement sur l’animation intelligente de séances de travail multidisciplinaires. Nous amenons les experts de nos clients à imaginer des solutions innovantes, sur la base d’analyses technico-économiques poussées. Bon nombre de ces solutions donnent d’ailleurs lieu à des brevets.

 

Comment se faire accepter par les experts des entreprises pour lesquelles vous intervenez ?

Très souvent, les dirigeants nous questionnent : « Comment vous faire accepter par mes experts ? » Cette question est légitime. Le talent des consultants, pour comprendre, animer, “challenger”, synthétiser, embarquer les équipes clients est essentiel. Notre recrutement est donc très sélectif. Les consultants, tous ingénieurs, sont issus des meilleures universités et écoles dans le monde. Avec cette formation initiale, conjuguée à la transmission organisée du savoir-faire AVENCORE, ils comprennent très rapidement les problématiques technico-économiques. Si les experts de nos clients avaient le sentiment de devoir nous réexpliquer les sujets un à un, ils se lasseraient très vite et nous le feraient savoir. Les consultants doivent aussi faire preuve de capacités de communication hors du commun…

 

Vous n’êtes pas les seuls sur ce marché. Quels sont vos principaux atouts ?

Nous sommes certes des généralistes de la compétitivité opérationnelle. Toutefois, à l’inverse de bon nombre de nos concurrents, nous sommes spécialistes de l’industrie. Ce positionnement, tout comme le recrutement qu’il implique, est unique. C’est d’ailleurs ce que nos clients recherchent.

 

Extrait d’Informations Entreprise, Juin 2016